Islande   

Workshop photo : Oiseaux et Fjords en Islande

11 jours / 10 nuits10 participants Accompagnateur photographe
Auberge
Les points forts de ce voyage
  • Accompagné par Denis Palanque, photographe professionnel naturaliste
  • Guidé par Philippe Patay, connaisseur expérimenté et passionné de l'Islande et de ses oiseaux.
  • Découvrez des espèces variées comme : La pygargue à queue blanche, le macareux moine, le pingouin torda, le goéland bourgmestre et bien d'autres.
  • Passage par la falaise de Látrabjarg considérée comme la plus grande falaise à oiseaux de mer de l’hémisphère nord
Inscription Poser une option
Jour après jour
Dates et tarifs
Hébergements
Infos pratiques
La photo

Votre itinéraire *

Levez votre main gauche devant votre visage les doigts écartés la paume tournée vers vous et vous avez la Péninsule des Vestfirðir « les fjords du nord-ouest ». Cette grande presqu’île est reliée à l’Islande par un isthme plus étroit que votre poignet. Un monde et un voyage à part tellement c’est vaste. Presque une île, presque une deuxième Islande. On raconte que pour une histoire de mauvais voisinage, un troll furibard a voulu, il y a bien longtemps isoler cette région. En catastrophe, avant que la lumière estivale ne s’impose, et alors qu’il aurait du songer à retourner vers sa grotte dans la montagne, le géant se mis à attaquer la montagne à grands coups de pelle faisant trembler le pays. Alors qu’il était presque arrivé à ses fins, il se laissa surprendre par le premier rayon d’une aube radieuse qui le pétrifia instantanément. Le travail est resté inachevé et le Nord-ouest fait encore partie de l’Islande. Je ne sais pas si vous croyez à cette troll d’histoire, pourtant il y a des preuves. Tenez, cette myriade d’îles et d’îlots éparpillés sur la grande baie du Breiðafjörður, et bien ce sont les pelletées que le troll a furieusement jetées par-dessus son épaule. Regardez de nouveau votre main. C’est du petit doigt jusqu’au pouce que nous partons nous balader.

Jour 1
Arrivée en Islande

Transfert pour votre hébergement à Reykjavik – reste de la journée libre – dîner libre à votre charge

Jour 2
Borgarnes - Snæfellsnes

Départ pour l’Ouest. Après le contournement du Fjord des Baleines la route avant d’atteindre la base de la péninsule du Snæfellsnes, traverse une grande zone marécageuse et de grandes grèves où on peut observer d’innombrables oiseaux : limicoles, canards, plongeons…A l’extrémité de la pointe, si le ciel est sans nuage on peut apercevoir le célèbre volcan Snæfellsjökull, le volcan où pénètrent les héros du voyage au centre de la terre de J .Verne. La côte nord est découpée de nombreux petit fjords dont certains abritent d’actif petits ports de pêche colorés où l’on peut observer plusieurs espèces de goéland dont le Goéland bourgmestre. Nuit dans le joli petit port de Stykkisholmur.

Jour 3
Baie de Breidafjorður

Les eaux peu profondes de la grande baie de Breiðafjörður sont brassées par de fort courant de marée. Parsemé de milliers d’îles et d’îlots, riche en nourriture le Breiðafjord déborde de vie : Pygargue à queue blanche, Macareux moines, Grand cormoran, Cormoran huppe, Phoque commun, Phoque gris. En bateau nous gagnons le jolie petite île de Flatey et son vieux village préservé. Balade déambulatoire dans ce petit paradis, sanctuaire des Guillemots à miroir, oiseaux peu farouches qui nichent dans les endroits les plus incongrus : vieux tracteurs, pneus, granges…

Jour 4
Falaise de Látrabjarg

Depuis Hænuvík « la baie de la poule », par Hvallátur (là où les baleines mettent bas) pour atteindre la falaise de Látrabjarg. 17 km de falaises et plusieurs millions d’oiseaux plus loin le paysage plonge dans une jolie crique que n’aurait pas renié Robinson avant de s’achever sur le sable cuivré de la baie de Rauðasandur. Observations sur le premier tronçon de l’immense falaise de Látrabjarg considérée comme la plus grande falaise à oiseaux de mer de l’hémisphère nord. Véritable crise du logement. Macareux moine, Pétrel fulmars, Guillemots de Troïl et de Brunnich, Pingouin Torda, Goéland bourgmestre, Mouette tridactyle. Sous le phare on peut observer en plongé une colonie de grand phoques gris nageant dans des vasques d’eau verte ou se reposant sur le varech des récifs.

Jour 5
Rauðasandur

Alors que l’Islande nous a habitué aux sables noirs, ici, curieusement, dans le Far West de la plus grande île volcanique du monde, le sable est clair et la mer y prend des nuances tropicales; un sable de coquillages allant du plus parfait gris clair comme à Kolsvík à l’orange foncé comme ici à Rauðasandur (Sable rouge). Là se prélassent les seuls baigneurs du coin : les phoques gris et des phoque veaux marins Au large vers le sud se dresse Le grand volcan enneigé solitaire du Snæfellsjökull que nous avons contourné trois jours auparavant. Ce Fuji Yama de l’Islande était un point de repère important pour les longs bateaux des vikings qui naviguer entre le Groenland et l’Islande.

Jour 6
Arnarfjörður - Chute de Dynjandi – Ísafjörður

La route franchit vers le sud de hauts plateaux désolés de roches éclatés encore en partie enneigés puis contourne de profonds fjords ramifiés que dominent d’impressionnantes montagnes abruptes de basalte stratifié pour franchir de nouveau d’autres cols. Visite de la chute en voile de Dynjandi, une des plus belle et gracieuse parmi les grandes chutes d’Islande. Nous atteignons dans la soirée le grand fjord de Ísafjörður et la petite ville de pêche du même nom avec ses vieux entrepôts en bois goudronnés.

Jour 7
Ísafjarðardjúp

De grands paysages se succèdent ouverts sur le large ou s’encastrant au possible vers le fond de fjords plus petits. Contournement de nombreux fjords tous plus beaux les uns que les autres avec quantité d’oiseaux dont des groupes de garrots arlequins sur les estuaires des torrents. Peut-être un eider à tête grise ? Un aigle pygargue ? Plusieurs groupes de phoques se prélasse sur les rochers et le varech à quelques mètres du rivage.

Jour 8
Baie de Breidafjorður

Descente vers le sud l par un haut plateau minéral désolé où on peut observer des Harèldes boréales sur de petits lacs bordés de congères. On redescend vers le fond de la vallée du Breidafjörður pour atteindre la campagne de Reykhólar (les collines fumantes) où l’eau chaude coule en abondance.

Jour 9
Marécage de Reykhólar

Magnifique réserve ornithologique sur les marais qui borde la baie de Breiðafjörður. On y rencontre nombre d’espèces de limicoles, d’anatidés, mais aussi et surtout de nombreux Plongeons catamarins et de Grèbes esclavon. Et il n’est pas rare d’observer un hibou des marais ou un pygargue se faire houspiller par le peuple du marécage.

Jour 10
Gilsfjörður, Borgarnes, Reykjavik

Descente plein sud à travers de belle campagnes au pied des montagnes. Dernières observations sur le Gilsfjörður avant d’atteindre la route circulaire N°1 et un début de trafic relatif. Arrivée en milieu d’après midi à Reykjavik pour s’imprégner de la petite capitale qui offre une ambiance décontractée et originale, d’excellents coffee shops, de belles librairie, musées et galeries d’art, d’extraordinaire piscines en plein air et spa et une vie nocturne (sans nuit) hors du commun.

Jour 11
Retour en France

Transfert pour l’aéroport 3 heures avant le décollage de votre avion

Dates de départ

Ref. Dates Prix TTC Guide photo Places dispo.

Ce prix comprend

  • Les transferts entre l'aéroport international de Keflavik à votre rhébergement à Reykjavik
  • Les services d' un guide -chauffeur Islandais Francophone et Anglophone
  • Les services d'un accompagnateur photographe Objectif Nature : Denis Palanque
  • 2 nuits: Hotel Reykjavik en Logement et petit déjeuner (première et dernière nuit)
  • 8 nuits: en hôtel en Pension complète : excepté un dîner à Ísafjörður
  • Le transport en mini-bus 4x4
  • Le transport en ferry
  • Les activités et visites telles que mentionnées au programme
  • Le carnet de voyage

Ce prix ne comprend pas

  • Le vol international régulier Paris / Keflavik / Paris : nous consulter
  • Les repas non mentionnés au programme Les repas à reykjavik + le dîner à Ísafjörður
  • Les boissons et dépenses à caractère personnel
  • Les  entrées dans les musées, les piscines, les excursions non prévues et/ou optionnelles
  • La location de matériel photographique et d'observation
  • Les assurances - voir conditions et tarifs sur le bulletin d'inscription
  • Le supplément groupe incomplet  si inférieur à 6 participants adultes
  • Le test PCR ou antigénique pour votre retour en France, si nécéssaire, à régler sur place

Les hébergements de ce voyage *

* donné à titre indicatif sous réserve de disponibilité le jour de la réservation

| Islande : Hôtel ou auberge

Les prix d'inscriptions ci-dessous sont pour un hébergement confortable en hôtel ou en B&B en chambre double twin de 2 lits jumeaux ou en chambre single de 1 lit. Salles de bain partagées. Pour 3 ou 4 nuits uniquement, il est possible d'opter pour un hébergement en sac de couchage en auberge plus rustic et moins cher (-30€ par nuitée). Si vous êtes campeur invétéré alors là aussi nous pouvons trouver une solution intéressante pour vous. Nous contacter.

Informations pratiques

Décalage horaire

Eté : - 2 heures / Hiver : - 1 heure

Devises

Couronne Islandaise Taux de change : 1 euro ≈ 151 couronnes islandaises, à la date du 30/09/2019.

Santé

Pas de vaccin obligatoire.
Vaccins conseillés:
- COVID-19 (ou présentation d'un test PCR de moins de 72 heures)
- Hépatite B et DTP.
Pour plus d'informations, consulter votre médecin traitant.

Climat

Climat océanique tempéré. Climat plus rigoureux dans l'intérieur des terres et sur la côte Nord. La température moyenne en juillet au sud de l'île est de 10 à 13 °C et une température moyenne de 0 °C en hiver. Les températures les plus basses de la partie nord de l'île vont de environ -25 °C à -30 °C, tandis que les températures les plus hautes peuvent atteindre les 25 °C.

Ambassade

Ambassade de France en Islande : Túngata, 101 Reykjavík, Islande 354 575 9600

Passeport

Pour des séjours de moins de trois mois, un visa n'est pas nécessaire, la présentation d'une carte nationale d'identité ou d'un passeport valide est suffisante. Ces documents doivent avoir une durée de validité d'au moins trois mois après la fin du séjour envisagé.

Nos conseils photo

Le boîtier

Nous privilégions deux boîtiers afin d’éviter de changer l’objectif pour les risques de poussière sur le capteur.

Carte mémoire

Nous vous conseillons de partir avec plusieurs cartes mémoires de 2 à 36 Go (il vaut mieux 3 cartes de 4 Go plutôt qu’une seule carte de 16 Go ; en effet, en cas de panne de la carte, vous ne serez pas démuni) ; pour un enregistrement de vos images en JPEG FINE + Taille d’image maximum, vous pourrez ainsi réaliser 600/800 clichés sur une carte de 2 Go dans la perspective de tirage en labo équivalent au format A3 ; l’utilisation du format RAW limite grandement le nombre de photos sur une carte ; dans ce cas, prévoir un disque dur externe et / ou un ordinateur puissant.

Les Objectifs

Les boîtiers avec un petit capteur offrent un multiplicateur situé autour de 1.5, nous pouvons maintenant obtenir un grand téléobjectif à partir d’un 300 mm qui devient un 450 mm. Pour les boîtiers “plein format” la focale reste inchangée.

Afin d’avoir l’amplitude la plus large, du grand angle au super télé, de nombreuses combinaisons sont aujourd’hui possibles.

Prévoir un petit zoom de type grand angle comme un 18 X 35 mm, 1 zoom de type 70 X 200 mm ou plus grand comme un 120 x 300 mm avec un multiplicateur ou bien encore un zoom du genre 80 x 400 mm ou 100 x 400 mm et pour les expérimentés un 500 mm.

Des boîtiers Canon et Nikon, des objectifs et des zooms Canon, Nikon, Sigma et Tamron peuvent être loués chez Objectif Nature ; cliquez sur l’onglet correspondant pour trouver le bulletin de réservation et les tarifs.

L’énergie

– Dès que possible rechargez vos batteries, de manière à avoir toujours vos batteries et accus pleins.
– 2 accus par boîtiers
– 1 prise pour allume cigare – (unique ou multiple)
– 1 adaptateur universel pour brancher les accus et piles dans les lodges et hôtels
– Pinces crocodiles pour brancher sur les cosses des batteries des véhicules (pour circuit et séjour en camp de brousse)
– Un inverseur qui transforme le 12 Volts en 220 Volts (fourni sur certains voyages)

Matériel d’observation

Il est indispensable de partir avec une paire de jumelles de type Leica ou Steiner (à acheter dans la boutique du Club Objectif Nature ou à louer)

Accessoires divers

– Sac de riz  (à poser sur la carrosserie du véhicule pour la stabilité)
– Monopode et / ou trépied (selon la destination)
– Flash (selon la destination)
– Bombe à air et accessoires comme le film écran protecteur … etc

Une contrainte !

Le poids de votre bagage « photographique » qui est en cabine vous oblige à être vigilant au contenu de votre sac ;
Le sac à dos est en règle générale, le meilleur compromis pour voyager ; certains fabricants en proposent même, avec des roulettes !

Unique en Europe !
LOCATION DE MATÉRIEL
PHOTO & OBSERVATION