Panama   

Panama Ornitho

11 jours / 10 nuits10 participants Accompagnateur photographe
Confort : hôtel
Les points forts de ce voyage
  • Riche circuit ornitho dans le pays au + de 900 espèces d'oiseaux
  • Activités dans 2 des sites d'observation des oiseaux les plus productifs : la Province de Darien et le secteur du chemin Pipeline Road
  • A voir : Harpie féroce, Hocco, Colibris, Jacamar sombre, toucans, aras...et singes hurleurs
  • Variété de l'habitat : forêts tropicales sèches et humides, forets nébuleuses d'altitude, mangroves, récifs coralliens, mangroves ...
  • Accompagné par un photographe Objectif Nature
Jour après jour
Dates et tarifs
Hébergements
Infos pratiques
La photo

Votre itinéraire *

Ce circuit est conçu pour observer les oiseaux que l’on ne trouve que dans la partie la plus orientale de la région de Panama :
le Darien et pour les espèces dont la répartition géographique est très limitée, mais aussi pour de nombreuses autres espèces d’oiseaux car le circuit inclut les plaines centrales panaméennes.

Ce circuit inclut deux des sites d’observation des oiseaux les plus productifs : le secteur du chemin Pipeline Road et la province de Darien.

Jour 1
Paris / Panama City

Envol depuis Paris à destination de Panama City et arrivée en fin de journée.
Accueil à l’aéroport par notre correspondant local et transfert à l’hôtel.

Dîner libre et nuit à l’hôtel Riande Hotel (ou similaire) et petit déjeuner.

Jour 2
Cerro Azul

Nous serons pris en charge à Avicar et observerons les oiseaux à Cerro Azul. A la recherche de plusieurs espèces de colibris et de tangara de moyenne altitude.
Nous nous arrêterons pour déjeuner à Tortí, à mi-chemin de Darien sur la route panaméricaine.
Nous passerons la majeure partie de notre après-midi à observer les oiseaux le long de la rivière Tortí, à la recherche du Petit Piaye (Little Cuckoo), le Grimpar colibri (Red-billed scythebill), la Sturnelle militaire (Red-breasted Blackbird), Ibis vert (Green ibis), Harpage bidenté (Double-toothed kite), Buse à queue courte (Short-tailed hawk), Tinamou soui (Little tinamou), Muscovy Duck(Muscovy duck), etc.

Ensuite, nous reprendrons la route panaméricaine en direction de Metetí, nos passeports prêts pour le poste de contrôle de la police à l’entrée du Province de Darién.

Dîner et nuit au Bellagio Hotel (ou similaire) en demi-pension.

Jour 3
Vigia

Départ tôt le matin vers le village de Vigía, une communauté indigène abritant 105 familles Emberá.
Dans la forêt autour de leur village, nous chercherons le Jacamar sombre (Dusky-backed Jacamar), le Pic vert-doré (Golden-green woodpecker), le
Onoré agami (Agami heron), la baie, le buff-breasted et le Troglodyte chanteur(Song Wrens), le Troglodyte des prés (Bay Wren), le Troglodyte à face pâle (Buff-breasted Wren).
Mais aussi le Tyranneau de gui (Mistletoe tyrannulet), le Sarcoramphe roi (King vulture) ou la Buse échasse (Crane Hawk).

Repas à Emberá.

Dîner et nuit au Bellagio Hotel (ou similaire) en demi-pension.

Jour 4 & 5
Emberá

Ces 2 journées sont entièrement dédiées à la Harpie féroce.

Nous visiterons une communauté éloignée d’Emberá sur le territoire duquel se trouve un nid de Harpie féroce ;
l’atteindre nécessite une balade en canoë sur la rivière Chuchunaque et plus d’ une heure et demie de marche à travers un terrain forestier (principalement plat).
La balade en canoë offre une excellente observation des forêts fluviales, permettant d’observer le Hocco (Curassow), le Caracara à gorge rouge (Red-throated caracara), le Troglodyte rufalbin (Rufous-and-white Wrens), le Troglodyte des halliers (Rufous-breasted Wrens), le Troglodyte modeste (Plain Wrens), le Troglodyte familier (House wren), l’endémique Tyranneau jaune-vert (Yellow-green Tyrannulet), le Todirostre de Desmarest (Slate-headed Tody-flycatchers) et le Todirostre familier (Common Tody-flycatchers).

Nous passerons suffisamment de temps sur le site du harpie pour obtenir les meilleures vues possibles.
Nous repartirons à temps pour être de retour à l’hôtel pour le dîner.

Dîners et nuits au Bellagio Hotel (ou similaire) en demi-pension.

Jour 6
Meteti / Yavisa

Nous quitterons Metetí tôt le matin et continuerons sur Salto Road, une route de graviers à travers une forêt secondaire le long de la Rivière Chucunaque, à la recherche de spécialités locales. Après le déjeuner, nous nous dirigerons vers Yaviza, le dernier arrêt avant la fin de la route panaméricaine.

Nous retournerons à Metetí pour le dîner et la nuit au Bellagio Hotel (ou similaire) en demi-pension.

Jour 7
San Francisco Private Reserve

Nous quittons notre hôtel et prenons la route vers Panama City.

En chemin, nous nous arrêterons dans la réserve de San Francisco, où nous rechercherons le Tyranneau jaune-vert (Yellow-Green Tyrannulet), Barbacou à front blanc (White Fronted Nunbird), Cotinga bleu (Blue Cotinga), Tyran olivâtre (Dusky-capped flycatcher), Pipromorphe roussâtre (Ochre-bellied flycatcher), Tamatia barré (Barred Puffbird).

Nous déjeunerons à proximité de Tortí, où les mangeoires à colibris attirent régulièrement le Colibri corinne (Long-billed Starthroat), Mangue à gorge noire (Black-breasted Mango), Mangue à gorge noire (Sapphire-throated Hummingbird), entre autres espèces.

Dîner et nuit au Radisson Summit Hotel (ou similaire) en demi-pension.

Jour 8
Parc national métropolitain et écluses de Miraflores - Canal de Panama

Ici, les forêts sont beaucoup plus sèches qu’autour de Gamboa et, par conséquent, elles abritent des espèces très différentes.
Le magnifique Quéo rosalbin (Rosy Thrush-tanager) est courant ici, tout comme le Habia à gorge rouge (Red-throated Ant-tanager).
D’autres oiseaux que nous pouvons observer seront le Faucon, le Piaye écureuil (Squirrel Cuckoo), Pic ouentou (Lineated Woodpecker), Grimpar de Souleyet (Streak-headed Woodcreeper).

En route pour la région de Gamboa, le groupe s’arrêtera aux écluses de Miraflores sur le canal de Panama pour visiter le centre des visiteurs.

Dîner et nuit au Radisson Summit Hotel (ou similaire) en demi-pension.

Jour 9
Pipeline Road, Discovery Canopy Tower et Gamboa Pond

Cette route s’étend sur 18 kilomètres et compte près de 400 espèces à son actif !
Nous chercherons des essaims de fourmis armées tout en recherchant des espèces les plus localisées le long de la route et dans la forêt adjacente : le Tinamou soui (Little Tinamou), le Pigeon rousset (Pale-vented Pigeon) et le Pigeon à bec noir (Short-billed pigeon), peuvent
tous être observés.

Au Rainforest Discovery Center, nous profiterons de vues spectaculaires sur l’immensité de Soberania tout en regardant la canopée et une multitudes d’oiseaux.

Dominant la canopée, nous assisterons au vol matinal du Toucan à carène (Keel-billed Toucans), de l’Amazone à lores rouges (red-lored Parrot) et du mouvement silencieux et furtif des singes Hurleurs à manteau (Mantled howler monkey).

Dîner et nuit au Radisson Summit Hotel (ou similaire) en demi-pension.

Jour 10
Étangs du Sommet

Étangs du Sommet, les Savacous huppés (Boat-billed Herons) nichent ici , tandis que sur le chemin, la route traverse une variété d’habitats où la Colombe bleutée (Blue Ground-dove), le Grand Batara (Great Antshri), le Tyran licteur (Lesser kiskadee) et le Tyran quiquivi (Great kiskadee), le Porte-éventail roi (Royal Flycatchers)oui encore la Moucherolle à queue noire(Black-tailed Flycatchers) peuvent être observés.

Marcher le long de Plantation Road, près de Tour de la canopée, nous permettra de rechercher une grande variété d’espèces, notamment le grand Tinamou (Great Tinamou), les Eperviers bicolores (Bicoloured Hawk) et minuscules (Tiny Hawk), Tocro de Guyane (Marbled wood quail), Grand Jacamar (Great Jacamar), Tamatia de Lafresnaye (White-whiskered Puffbird), Platyrhynque olivâtre (Olivaceous Flatbill).
Nous serons également à la recherche d’un essaim de fourmis armées, grâce auxquels nous auront de bonnes chances de voir des Grimpars vermiculés (Northern barred woodcreeper), des Grimpars enfumés
(Plain-brown woodcreeper), Grimpars roux (Ruddy Woodcreepers) et des Fourmiliers ocellés (Ocellated antbird) ou encore des Hypophylax tachetés (Spotted Antbird) ou des Tangaras à tête grise (Grey-headed Tanager).

Nous passerons au moins une soirée à la recherche de chouettes, engoulevents et animaux nocturnes.

Dîner libre et nuit à l’hôtel Riande Hotel (ou similaire) et petit déjeuner.

Jour 11
Panama City / Paris

Après le petit déjeuner, départ vers l’aéroport de Panama City et envol pour Paris.
Nuit à bord.

Jour 12
Paris

Arrivée à la mi-journée à Paris.

Dates de départ

Ref. Dates Prix TTC

Ce prix comprend

  • Les vols internationaux réguliers en classe économique Paris / Panama City  aller/retour sur compagnie réguilière
  • Les taxes d'aéroport 
  • L'accueil à l'aéroport à votre arrivée par notre partenaire local 
  • L'hébergement de catégorie standard en chambre double
  • 2 nuits: Hôtel Riande Hotel à Panama City (ou similaire) en Logement et petit déjeuner
  • 5 nuits: Hôtel Bellagio hotel à Meteti (ou similaire) en Demi-pension
  • 3 nuits: Hôtel Radisson Summit Hotel au Canal de Panama (ou similaire) en Demi-pension
  • Véhicule de transport privé avec chauffeur
  • Les services d'un accompagnateur photographe Objectif Nature
  • Les services d'un guide ornitho local et bilingue
  • Les transferts tels que mentionnés au programme
  • Les entrées aux parcs nationaux 
  • Toutes les visites, activités et excursions mentionnées au programme
  • Le carnet de voyage

Ce prix ne comprend pas

  • Les pré/post acheminement au départ de Province : nous consulter
  • Les boissons et dépenses à caractère personnel
  • Les repas non mentionnés au programme
  • Le supplément chambre individuelle 590€ / personne (possibilité de partager sa chambre)
  • Les pourboires au(x) guide(s), chauffeur(s), porteurs tout au long du circuit
  • La location de matériel photographique et d'observation
  • L'assurance Multirisques - voir conditions et tarifs sur le bulletin d'inscription
  • L'assurance Complémentaire CB- voir conditions et tarifs sur le bulletin d'inscription

Les hébergements de ce voyage *

* donné à titre indicatif sous réserve de disponibilité le jour de la réservation

Hébergements de qualité sélectionnés par Objectif Nature.

Informations pratiques

Décalage horaire

En été : - 7h En hiver : - 6h  

Devises

Le Panama a adopté le dollar américain comme monnaie nationale. Le balboa circule toujours mais la banque nationale n'imprime pas de billets (1 balboa = 1 USD). Le taux de change : 1 euro ≈ 1.10 balboa/dollar, à la date du 01/01/2020.

Santé

Vaccins conseillés : vaccins universels (DTCP, hépatite B) ; typhoïde et hépatite A (risques quasi omniprésents).
En cas de séjour rural ou prolongé : rage.
En cas de séjour aux frontières avec le Costa Rica ou la Colombie, ou sur la zone côtière de San Blas : traitement antipaludique.
La dengue est une infection transmise par les piqûres de moustiques qui est dorénavant présente durant toute l'année, mais reste particulièrement importante pendant la saison humide de mars à octobre. Comme pour la malaria, il est recommandé de prévoir des mesures de protection contre les piqûres de moustiques, notamment en soirée.

Climat

Le climat du Panama est très varié. La chaîne montagneuse est à l’origine de trois types de climat :

1 – La zone tropicale humide de l’Atlantique (Mer des Caraïbes).

2 – La zone tempérée de la Vallée Centrale.

3 – La zone tropicale du Pacifique caractérisée par des étés très chauds et des saisons pluvieuses plus accentuées.La Vallée Centrale a une température moyenne de 20°C tout au long de l’année. Ces conditions climatiques exceptionnelles sont qualifiées d’ETERNEL PRINTEMPS.

La proximité de l’équateur détermine deux saisons sur les côtes :

Une saison sèche de décembre à Avril ou Mai, que l’on appelle été. (el verano) Une saison verte de Mai à Novembre, que l’on appelle invierno.

Ambassade

Ambassade du Panama 145 Avenue de Suffren, 75015 Paris Tel : 01.45.66.42.44

Passeport

Passeport valable au moins 6 mois après la date de fin de séjour prévue.
Pas de visa pour les séjours inférieurs à 90 jours, mais les voyageurs doivent pouvoir présenter à l'entrée sur le territoire panaméen un billet d'avion retour.

Nos conseils photo

LE BOÎTIER

Nous recommandons d’avoir au moins deux boîtiers pour une meilleure réactivité selon les situations et afin d’éviter de changer d’objectif pour les risques de poussière, chutes, etc…

Réflex, hybrides… choisissez un appareil qui permette un autofocus rapide et des rafales correctes.

CARTE MÉMOIRE

Selon votre matériel, et vos habitudes d’enregistrements de vos images, nous vous conseillons de partir avec plusieurs cartes mémoires de 16, 32, 64 voire 128 Go ou +
Aujourd’hui les réflex de dernière génération et les boitiers hybrides sont très gourmands en capacité de stockage (poids des images, rafales, etc..) à plus forte raison si vous enregistrez vos images en Raw.

Vous pouvez également prévoir l’utilisation d’un ordinateur portable et d’un disque dur externe type SSD 1TO afin de décharger vos photos chaque soir mais attention aux contraintes de poids.

Pour un enregistrement de vos images en JPEG FINE + Taille d’image maximum, les contraintes sont moindres et vous pourrez ainsi réaliser des milliers de clichés sur des cartes de plus faible capacité 4, 8 ou 16 Go. Prévoyez quand même plusieurs cartes afin de ne pas être démuni.

LES OBJECTIFS

Pour un safari animalier, en termes de longueur de focale il faut prévoir à minima un 300 mm ou équivalent pour les animaux et un grand angle pour les paysages ou situations de proximité.

Les boîtiers réflex avec un petit capteur offrent un multiplicateur de 1.5, nous pouvons donc obtenir un grand téléobjectif à partir d’un 300 mm qui devient un 450 mm, un 400 mm devient un 600.

Pour les boîtiers “plein format” ou les hybrides la focale reste inchangée.

Afin d’avoir l’amplitude la plus large, du grand angle au super télé, de nombreuses combinaisons sont aujourd’hui possibles. Les zooms seront plus polyvalents que les focales fixes, vous donneront plus de facilités de cadrage et vous permettront de vous adapter à toutes les situations.

Prévoir un petit zoom de type grand angle comme un 18 X 35 mm, ou 16-85 mm,  1 zoom de type 70 X 200 mm ou plus grand comme un 120 x 300 mm avec un multiplicateur ou bien encore un zoom du genre 80 x 400 mm ou 100 x 400 mm, 150-600 mm , 200-400 mm.

Pour les inconditionnels des focales fixes un 300, un 400, un 500, voire un 600 mm.

Enfin pour optimiser la qualité de vos prises de vue, optez pour des optiques lumineuses qui ouvrent à F4, voire mieux F2.8 (mais ce n’est pas les mêmes budgets …)

L’ÉNERGIE

– Dès que possible rechargez vos batteries, de manière à avoir toujours vos batteries et accus pleins.
– 2 ou 3 accus par boîtiers

– un chargeur de rechange
– 1 adaptateur universel pour brancher les accus et piles dans les lodges et hôtels

MATÉRIEL D’OBSERVATION

Il est recommandé également de partir avec une paire de jumelles

ACCESSOIRES DIVERS

Selon la destination :

– Bean Bag ( Sac de haricots ou riz ) à poser sur la carrosserie du véhicule pour la stabilité
– Monopode et / ou trépied
– Flash

– Kit de nettoyage (chiffon, brosse, souffleur)

 UNE CONTRAINTE !

Le poids de votre bagage « photographique » qui est en cabine vous oblige à être vigilant au contenu de votre sac ; les batteries doivent voyager dans votre sac photo et non dans le sac soute ; tous les accessoires (monopode, trépied, chargeur de secours, bean bag, … etc) doivent être placés dans le sac soute.

Veillez à ne pas dépasser le poids requis par votre compagnie aérienne.
Le sac à dos est en règle générale, le meilleur compromis pour voyager ; certains fabricants en proposent même, avec des roulettes !