Quetzal resplendissant

Pharomachrus mocinno

(Resplendent quetzal en anglais)

Mâle Quetzal prêt à sortir du nid

D’une trentaine de centimètres, le quetzal est un oiseau de petite taille. En revanche, les plumes de sa queue sont d’une longueur impressionnante (50 cm à près d’un mètre).

Son plumage est vert émeraude teinté de brun, son ventre est couvert de plumes rouge vif. Ses ailes sont noires, et les plumes situées sous sa queue sont blanches. Deux petites crêtes de plumes couvrent le sommet de son crâne et son bec est jaune.

Les pigments présents dans ses plumes réfléchissent les rayons ultra-violets, et le rendent quasi invisible aux yeux de ses ennemis grâce au phénomène d’iridescence. Ceci lui vaut son nom de resplendissant car il semble briller dans l’environnement, et ses prédateurs perturbés ont du mal à apprécier sa taille et sa position exacte.

Comme c’est le cas chez beaucoup d’autres espèces d’oiseaux, la femelle quetzal a une apparence différente du mâle. Ses couleurs sont plus ternes et elle ne possède ni longue queue ni crête. En effet, le plumage du mâle lui sert à impressionner la femelle. La parade nuptiale du quetzal est d’ailleurs très belle.

Il se nourrit principalement de fruits, de graines, et également de quelques insectes ou bien encore des grenouilles.

Cet animal craintif et discret vit dans la canopée, à une altitude de 2000 m environ. On peut l’apercevoir un peu partout dans les régions forestières du Costa Rica, et particulièrement dans la réserve de Monteverde, et dans le Parc National Los Quetzales.

Dans la culture maya, quetzal signifie oiseau. Il était considéré comme l’oiseau par excellence en raison de sa grande beauté, mais aussi de son plumage caduc (il tombe chaque année après la nidification pour protéger le nid). Les mayas voyaient dans ce phénomène le sacrifice du dieu créateur de l’homme, Quetzalcóatl. Les empereurs paraient leurs chevelures avec la longue plume de la queue du mâle Quetzal. Aujourd’hui, apercevoir un quetzal est signe de chance. Tandis qu’en tuer ou en blesser un, même involontairement, est porteur de malédiction.

  • Déjà des options
    Costa Rica

    Costa Rica : l'Eden vert

    Costa Rica : l’Eden vert d’Amérique centrale
    En savoir plus
    à partir de 4 600 €
    15 jours / 14 nuits6 participants
    Itinéraire varié en dehors des sentiers battus
    Accompagné par notre accompagnateur photographe spécialiste du Costa Rica
    La meilleure période pour observer le resplendissant Quetzal
    Hébergements ciblés aux meilleurs endroits
    Les eaux turquoises du Rio Celeste
  • Dernières places
    Costa Rica

    Costa Rica, Paradis sauvage

    Costa Rica, le Paradis sauvage
    En savoir plus
    à partir de 4 470 €
    15 jours / 14 nuits6 participants
    Un itinéraire original avec la découverte de régions hors sentiers battus
    Observation d'une multitude d'espèces : avifaune, amphibiens, reptiles, chiroptères...
    Situations d'observation diverses : de jour, de nuit, en affût, en bateau, depuis les airs...
    Meilleur moment pour l'observation du Quetzal
    Accompagné par un photographe naturaliste spécialiste de la région
  • Safaris
    sur mesure
    Envie d'un voyage à la carte ?
    Objectif Nature vous renseigne, conseille et organise votre voyage ! Demander un devis
    Unique en Europe !
    LOCATION DE MATÉRIEL
    PHOTO & OBSERVATION