Loup gris

Canis lupus

(Grey wolf en anglais)

yellowstoneCette espèce appelée aussi loup commun, loup vulgaire ou tout simplement loup, s’est différenciée en plusieurs sous-espèces comme le loup gris commun d’Europe (Canis lupus lupus) ou le loup arctique (Canis lupus arctos). C’est le premier animal à avoir été domestiqué par l’homme, conduisant à l’apparition du chien (Canis lupus familiaris) il y a au moins 33 000 ans.

La variabilité du loup gris est forte suivant les régions (robe, taille, etc.). La longueur totale est en moyenne de 1,65 m pour le mâle et 1,59 m pour la femelle, pour une hauteur au garrot allant de 65 à 80 cm. Le pelage le plus répandu est composé d’un mélange de poils gris assombris de poils noirs. Cependant, des individus peuvent être entièrement noirs ou blancs, ou encore présenter un poil roux ou brun.

Grand nageur et surtout bon coureur, ce grand carnivore à l’odorat performant, se nourrit de grands herbivores (élans, rennes, cerfs wapitis, et bisons, par exemple en Amérique du Nord). A l’automne il préfèrera la pêche au saumon, moins dangereuse et plus nutritive.

Ils vivent en meutes organisées selon une hiérarchie stricte dirigée par un couple de loups alpha, généralement le seul à procréer, accompagnés de plusieurs générations de petits. La taille de la meute atteint en moyenne la dizaine d’individus, mais de rares cas on été recensés avec plus de 30 loups.

Ils utilisent toute une panoplie de vocalisations pour communiquer (glapissements, gémissements, plaintes ou encore grognements) et bien sûr leurs célèbres hurlements.

Au fil des siècles, les aires de répartition du loup gris sauvage se sont peu à peu restreintes. Il est désormais protégé dans de nombreux pays. Des programmes de sauvegarde ont permis au loup gris de revenir dans des zones où il avait complètement disparu. C’est le cas au Parc National du Yellowstone où, en 1995, fut autorisé le projet de réintégration des loups. Une première famille de loups en provenance des Rocheuses du Canada (Canis lupus occidentalis) fut la pionnière dans ce processus, qui a par la suite eu un impact considérable sur l’écosystème. L’arrivée des loups permit de diminuer le nombre de cerfs qui proliféraient, mais aussi de changer leur comportement et leurs habitudes alimentaires. C’est ainsi que certaines parties du parc ont pu se restaurer naturellement, entraînant un bouleversement positif sur toute la chaine trophique, la biodiversité et les divers habitats.

  • Dates 2025
    Etats Unis

    Yellowstone en hiver (10 jours)

    Yellowstone en hiver
    En savoir plus
    à partir de 4 995 €
    11 jours / 10 nuits7 participants
    Sorties en snowcoach privatisé : 3 journées complètes, exclusivité Objectif Nature
    Guidé par notre photographe spécialiste du Yellowstone : DENIS PALANQUE
    Version 11 jours : passez plus de temps en immersion au Yellowstone
    Utilisation d'un véhicule 4x4 indispensable à cette période,12 places pour un maximum de 7 passagers
    Loups, Bisons, Wapitis, Elans, Pygargues, Antilopes d'Amérique "pronghorn", Mouflons, Coyotes... (observations exceptionnelles en 2024 sur les 2 dates)
  • Pologne

    Forêt de Bieszczady : Focus Loups

    Forêt de Bieszczady : Focus Loups
    En savoir plus
    7 jours / 6 nuits6 participants
    Programme focus Loup : fortes chances d'observations multiples
    Affûts conçus pour des photographes
    Aussi présents : Ours bruns, des buses variables, des aigles pomarin …
    Accompagné par un photographe Objectif Nature
  • Safaris
    sur mesure
    Envie d'un voyage à la carte ?
    Objectif Nature vous renseigne, conseille et organise votre voyage ! Demander un devis
    Unique en Europe !
    LOCATION DE MATÉRIEL
    PHOTO & OBSERVATION