Gilles MARTIN

http://www.gilles-martin.com

Gilles Martin a appris à découvrir la nature sur les bords de Loire, dans la Touraine de son enfance. Si la vue de son père peignant
des aquarelles du fleuve l’a inspiré, c’est finalement vers la pellicule qu’il se tourne.

L’Arche photographique
Depuis trois décennies, il voyage intensément pour achever un projet original dans le monde de la photographie naturaliste.
Créer une “Arche de Noé photographique planétaire »: Un recensement en image pour mettre en évidence la beauté et la
vulnérabilité du monde animal.

Photographie scientifique
Au fil de ses collaborations, Gilles se spécialise dans la photographie et la vidéo scientifique. Il apprend à travailler avec des sujets
de plus en plus petits et à adjoindre les microscopes aux appareils photos, pour un rendez-vous intimiste avec l’infiniment petit.
Gilles travaille aujourd’hui sur des grands projets pour L’IFREMER, l’IRBI et le groupe Lesaffre.

Street art
En 2017, Gilles investit une nouvelle forme d’expression de son engagement : le street art en faveur de la conservation
animale. Le street art s’inscrit pour lui dans l’artivisme, qui illustre une nouvelle façon de militer. Peindre ses rêves sur
les murs, photographier ses revendications, mettre en scène ses convictions… Pour cela, il crée des œuvres de
street art, des happening et des performances artistiques engagées qu’il présente à New-York, Paris, dans les
territoires occupés palestiniens et prochainement à Berlin ».
https://www.arche-photographique.org/fr/artivist

Partez en safari avec Gilles MARTIN