Découvrez le blog Objectif Nature et ne manquez plus nos dernières actualités et  nos conseils pour un safari réussi !

Le Delta du Danube, raconté par Thierry FRANCOIS

Le delta du Danube, c’est bien connu, est, en Europe, le paradis des oiseaux.
C’est bien connu, mais est-ce vrai ? Et ces maudis piafs seront-ils au rendez-vous ? Voila les questions que je me pose depuis trois mois avant le départ.
Et bien pas de doute, on a été servi : pélican blanc, pélican frisé, cormoran pygmée, héron cendré, héron pourpré, héron garde-boeuf, aigrette garzette, grande aigrette, bihoreau gris, crabier chevelu, blongios nain, cigogne noire, ibis falcinelle, rollier d’europe, huppe fasciée, guêpier d’europe, goéland pontique, sterne caspienne, sterne pierregarin, guifette moustac, guifette noire, pic cendré, pic noir, rémiz penduline, marouette poussin, pie-grièche écorcheur, combattant varié, barge à queue noire, chevalier aboyeur, chevalier culblanc, chevalier sylvain, moineau friquet, corneille mantelée, sarcelle d’été, fuligule nyroca, oie cendrée de race sibérienne, pygargue à queue blanche, busard cendré, busard des roseaux, faucon crécerellette, faucon hobereau. Et j’en passe, et j’en oublie !
La période du séjour (29 août, 5 septembre 2015) correspondait à une période basses-eaux pour le Danube. De ce fait,  certains passages étaient devenus inaccessibles, mais, en contrepartie, cela permettait de voir des oiseaux beaucoup plus difficiles à observer autrement, car forcés de sortir des roselières pour accéder à l’eau. Les adultes étaient généralement en transition entre plumage nuptial et inter-nuptial ; le plus grand nombre des oiseaux étaient des juvéniles.
Les conditions d’observation sont excellentes : six participants seulement, des bateaux suffisamment petits pour se faufiler dans les multiples chenaux du delta et approcher les oiseaux d’assez près pour faire d’excellentes photos sans – trop – les effaroucher.
En outre, notre guide, Daniel Petrescu, était exceptionnel, tant sur le plan ornithologique que sur celui de la technique photographique. On nous avait dit qu’il était anglophone : c’est vrai, mais on nous avait caché qu’il parlait aussi un excellent français !
En résumé, un fantastique voyage !

Poster un commentaire !

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier numérisé par Objectif Nature aux seules fins d’évaluer et d’analyser les statistiques d’utilisation du site et de traiter les demandes émises sur le formulaire de contact ou de téléchargement de version d’évaluation.

Vos données sont destinées exclusivement à Objectif Nature, et ne sont pas transmises à des tiers. Elles sont conservées pendant la durée nécessaire au traitement de votre demande.Les cases identifiées par une astérisque doivent être obligatoirement remplies, car elles sont nécessaires au traitement de votre demande.Conformément à la loi « Informatique et libertés » modifiée, vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier ou supprimer, ou vous opposer au traitement de vos données pour des motifs légitimes, en nous contactant à info@objectif-nature.fr. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès.

Conformément au Règlement Européen sur la Protection des Données Personnelles, vous disposez à compter du 25 mai 2018 d’un droit à la limitation du traitement de vos données, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données si les conditions sont réunies. Vous pouvez également introduire une réclamation relative au traitement de vos données auprès de la CNIL.