Equateur + Iles Galapagos |

Sur les traces de Darwin

12 jours / 11 nuits13 participants Accompagnateur photographe
Voyage naturaliste
Les points forts de ce voyage
  • La croisière exclusive Objectif Nature
  • Catamaran privatisé pour un groupe limité à 12 / 13 participants
  • Guide local naturaliste francophone et photographe Objectif Nature
  • Itinéraire incluant les plus beaux sites comme Genovesa
À partir de 5 690€
Prochain départ le : 16/04/2018
Inscription Poser une optionNous contacter
Poser une option

Jour après jour
Dates et tarifs
Hébergements
Infos pratiques
La photo

Votre itinéraire *

Jour 1
Baltra / Nord Seymour
Matin : Arrivée à l’aéroport de Baltra
Le matin, vous vous envolerez vers les Galápagos (Aéroport de Baltra) depuis Quito ou Guayaquil.
A l’aéroport de Baltra, vous devrez payer les frais d’entrée au Parc National des Galápagos et vos bagages seront inspectés.
Dans le hall d’arrivée, vous serez accueillis par votre guide naturaliste et rencontrerez l’ensemble des passagers. Le shuttle bus de l’aéroport vous conduira au lieu d’embarcation du ferry pour rejoindre l’ile Santa Cruz. Vous embarquerez à bord du ferry et traverserez le canal d’Itabaca. A Santa Cruz, un bus vous conduira au port de Puerto Ayora, d’où vous rejoindrez enfin votre catamaran en zodiac.

Après-midi : Seymour Nord
Apres l’embarquement à bord du catamaran Nemo I, le check-in, le déjeuner et la description des consignes de sécurité, vous débarquerez au Nord de l’ile Seymour et effectuerez une randonnée guidée pour y observer les différentes colonies d’oiseaux marins (niveau facile, 2km, environ 2h). Avant le diner, votre guide naturaliste fera un premier débriefing de la journée, le capitaine et son équipage se présenteront et partageront avec vous un pot de bienvenue.
Entre les arbustes de cette zone aride, vous pourrez apercevoir plusieurs iguanes terrestres des Galápagos originaires de l’ile de Baltra. Ils y ont été introduits en 1930 dans le but de préserver leur espèce. Par ailleurs, le programme d’élevage d’iguanes terrestres à la station scientifique de Charles Darwin fut également un grand succès pour la préservation de l’espèce.
Vous rencontrerez également un grand nombre d’oiseaux marins tels que le pélican marron, le phaéton à bec rouge, la mouette à queue d’aronde (espèce endémique), et parfois le fou de Nazca. Cependant, l’attraction principale de l’ile reste l’observation de la plus grande colonie de fous à pattes bleues et de frégates de l’archipel.
Lors de la saison des amours, les frégates mâles adultes gonflent leur poche d’un rouge vif impressionnant de la taille d’un ballon de football pour attirer les femelles. C’est l’un des rares sites avec Genovesa et Point Pitt où vous pourrez observer la parade nuptiale des frégates. Pour se nourrir, les frégates préfèrent piquer le butin de pêche des fous plutôt que de mouiller leur plumage.
Les pieds des fous à pattes bleues ont un rôle essentiel lors de la parade nuptiale : le bleu est signe d’une bonne alimentation et reflète les talents de pêcheur du mâle.
Navigation : Vers minuit, nous lèverons l’ancre et naviguerons vers l’ile Genovesa. Comptez environ 5h30 de navigation.
Jour 2
Genovesa
Matin : Baie de Darwin (Genovesa)
Le programme d’aujourd’hui comprend deux randonnées, du snorkeling et en option une sortie en kayak de mer. Après le petit déjeuner, vous débarquerez sur la jolie plage protégée de la baie de Darwin et effectuerez une randonnée en compagnie de votre guide naturaliste (niveau modéré; environ 3km). Vous retournerez à bord du catamaran pour le snack puis vous pourrez faire du snorkeling (autre option : kayak de mer).

La forme de fer à cheval de ce site nous permettra de jeter l’ancre à l’intérieur de la partie de la caldera effondrée et submergée ! La randonnée débutera à la plage de sable de corail, passera par une forêt de mangroves, traversera des ruisseaux, des formations de lave, des terres sèches composées d'arbustes, avant d’atteindre le sommet des falaises. Ce site représente en miniature les différents écosystèmes côtiers des Galápagos.
Lors de la visite, vous croiserez peut-être le courlis corlieu et le chevalier errant recherchant activement de la nourriture près des lions de mer qui se prélassent au soleil, vous pourrez observer les hérons immobiles dans les bassins de marée.
Dans les mangroves, vous pourrez chercher les frégates et les fous à pattes rouges se cachant pour couver leurs œufs. Vous pourrez également écouter le chant de quelques oiseaux tels que le paruline jaune, le pinson de Darwin et le moqueur des Galápagos.
Vous observerez des fous de Nazca, des Phaétons, des pétrels ou Océanite téthys, la mouette de lave (espèce endémique) et la mouette à queue d'aronde voler le long des falaises. L’espèce d’iguanes marins présente à Genovesa est le seul reptile ayant réussi à atteindre cette ile perdue et à y survivre, cela fait donc d’elle une espèce endémique.

Après-midi : Les escaliers du Prince Phillip ou « El Barranco » (Genovesa)
Vous naviguerez vers le site des escaliers du Prince Philip situé près de l’entrée de la caldera partiellement effondrée. Votre guide vous guidera jusqu’au sommet de la falaise pour observer les oiseaux de mer (Niveau modéré, environ 3 km).
Avant de débarquer pour visiter ce site, vous longerez les falaises en zodiac. En observant ces falaises d’une hauteur de 25m, vous pourrez imaginer l’imposante dimension du cratère. Ouvrez bien les yeux, vous pourrez peut-être observer l’otarie à fourrure des Galápagos se reposant sur les rebords ombragés. Vous pourrez déjà apercevoir quelques oiseaux marins, mais le vrai spectacle se situe au sommet de la falaise, meilleurs perchoirs et nichoirs pour les oiseaux.
Une fois le bateau amarré, vous emprunterez les escaliers pour atteindre le sommet couvert de Palo Santo. Là-haut, un superbe panorama s’offre à vous, vous pourrez sentir la brise sur votre visage et pourrez observer les qualités aériennes des oiseaux marins. En poursuivant votre route, vous rencontrerez une colonie de fous de Nazca, trouverez le lieu de nidification des pétrels ou Océanite téthys et observerez les techniques de camouflage du hibou des marais!

Navigation de nuit : Nemo I lèvera l’ancre après le diner pour se diriger vers le sud en direction de l’ile Santiago et de l’ilot Bartolomé (5 heures de navigation environ).
Jour 3
Bartolomé & Sombrero Chino
Matin : Bartolomé
Aujourd’hui, le programme est dédié au volcanisme. Apres le petit déjeuner, vous grimperez les marches qui vous séparent du point de vue spectaculaire qu’offre Bartolomé (marche accompagnée de votre guide, niveau modéré; environ 800m; 114m de dénivelé). Vous pourrez ensuite vous rafraichir et explorer les fonds sous-marins lors d’une session de snorkeling au pied du « Pinnacle Roca » (autre option : marche et détente à la plage).
L’ilot volcanique de Bartolomé est l’un des plus jeunes de l’archipel. Bien que petite et à première vue sans vie, Bartolomé offre des paysages sauvages et les plus beaux panoramas de l’archipel. Pour profiter de la vue du célèbre la baie du Pinnacle, il faudra gravir les marches pour atteindre le mirador situé sur le sommet de l’ile (114m). Vous y découvrirez un paysage lunaire menaçant avec des cônes de déjections, des cratères, et des gouttelettes de lave figées. Vous pourrez aussi voir comment les cactus de lave, seule trace de végétation ont réussi à s’implanter dans ce lieu hostile composé principalement de champs de lave. Vous profiterez également d’une vue surprenante sur le « Pinnacle Roca » et ses plages de sable séparées par de la mangrove.
Au pied du « Pinnacle Roca », les fonds sous-marins sont d’une richesse impressionnante, un vrai aquarium tropical rempli de poissons multicolores. Les eaux claires et chaudes sont idéales pour le snorkeling et l’observation de la faune aquatique : poissons perroquets, bancs de Chirurgiens, requins à pointe blanche et tortue verte du Pacifique et peut-être même pingouins des Galápagos.

Apres midi : Sombrero Chino
Pendant le déjeuner, vous naviguerez vers l’ilot « Sombrero Chino » (environ 1h) où vous pourrez faire du snorkeling et effectuer une petite randonnée pour y découvrir les secrets de la géologie des Galápagos. (Niveau facile; environ 0,7 km).
L’ilot appelé « Sombrero Chino » pour sa forme de chapeau chinois est un cône volcanique de 52m de haut situé près de l’ile Santiago où des pingouins se sont installés. Cet ilot est parfait pour découvrir les secrets de la géologie et du volcanisme, des tunnels de lave et des bombes volcaniques.
Sur la plage, vous pourrez trouver de curieux coussins de lave recouverts de coraux nés du contact de la lave avec l’eau de mer.
Cet ilot ne parait pas aussi hostile que l’ile Bartolomé ou que la baie Sullivan. Vous pourrez comprendre comment cet ilot fut colonisé par les premières espèces et comment la vie a commencé à s’accroitre. Les plages de sable de corail et les trous des champs de lave en érosion remplis de sable de lave ont permis aux arbres de planter leurs racines. Les lions de mer et les iguanes marins y ont favorisé la fertilisation. Ainsi, cela a créé une atmosphère favorable pour le développement des prochaines espèces, comme le tapis de sesuvium.

Navigation: Vous naviguerez vers Puerto Ayora (Santa Cruz, environ 7h), pendant le diner et vous jetterez l’ancre dans le port de la baie de l’Academy avant minuit.
Option supplémentaire : Plongée à Bartolomé ou Cousin Rocks (niveau avancé).
Jour 4
Santa Cruz
Matin : Partie Haute de l’ile (Santa Cruz)
Apres le petit déjeuner, il est temps de dire au revoir au capitaine et à son équipage avant de quitter le catamaran. Vous rejoindrez le port en zodiac puis vous vous dirigerez vers la partie haute de l’ile en bus privé. Dans les zones agricoles, vous pourrez observer les tortues géantes des Galápagos à l’état sauvage.
Les tortues géantes des Galápagos ne sont pas toutes regroupées à la station scientifique Charles Darwin, une douzaine d’entre elles errent dans les forêts entourant les zones agricoles habitées de Santa Cruz. La plupart se concentre autour de piscines de boue, ces espaces semi-ouverts sont les meilleurs endroits pour rencontrer les tortues géantes. Muni de bottes et de poncho de pluie, vous pourrez les approcher au plus près.
Leur vie est lente et silencieuse, vous pourrez seulement les écouter lorsqu’elles émettent des sifflements d'avertissement ou des cris lors de l'accouplement. Pour pondre leurs œufs, les femelles quittent les hautes terres et descendent vers les plages pour y creuser un trou où elles y déposeront leurs œufs. En 2015, on estimait qu’il y avait environ 32,000 tortues géantes peuplant les iles des Galápagos.


Après-midi : Station scientifique de Charles Darwin (Santa Cruz)
Après l’embarquement à bord du catamaran Nemo I, le check-in, le déjeuner et la description des consignes de sécurité, vous visiterez la station scientifique de Charles Darwin. Cette visite est une introduction intéressante aux iles des Galápagos, cela sera également l’occasion de rencontrer les tortues géantes des Galápagos. Vous pourrez ensuite partir à la découverte de la ville de Puerto Ayora.
La station scientifique de Charles Darwin et les bureaux du Parc National des Galápagos partagent les mêmes enceintes à l’extrémité de la ville de Puerto Ayora. Ici, des recherches scientifiques et la gestion de la conservation de l’archipel y sont menées. Le complexe est composé de centres d’interprétation et d’information sur le parc national et la réserve marine des Galápagos.
Votre visite sera marquée par la découverte du centre d’élevage des tortues géantes des Galápagos. La plupart des tortues adultes sont habituées à la présence humaine, étant d’anciens animaux de compagnie.
Ce centre a accueilli la célèbre tortue géante nommée ‘Lonesome George’, il s’agissait du dernier individu connu de l’espèce Pinta. Cette tortue est décédée en Juin 2012 et n’a malheureusement pas réussi à se reproduire pour assurer la survie de son espèce.
Avant le diner, le capitaine et son équipage se présenteront et partageront avec vous un pot de bienvenue.

Navigation : Nous lèverons l’ancre cap à l’ouest pour rejoindre le site « Moreno Point » situé sur l’ile Isabela. Comptez environ 12h de navigation.
Jour 5
Isabella
Matin : Moreno Point (Isabela)
Après le petit déjeuner, nous longerons le littoral en zodiac puis effectuerons un débarquement à sec. En compagnie de votre guide, vous partirez à la découverte des champs de lave noire du site Moreno Point (niveau modéré, environ 2km). Après une pause snack, vous pourrez observer la vie marine lors d’une session de snorkeling.
Moreno Point est composé de flux de lave impressionnant parsemé de bassins de marée et de lagunes de filtration. Vous pourrez observer des cactus des champs de lave, le plus petit cactus des iles, en compagnie de deux autres espèces de cactus, dont celui connu sous le nom «Candelabra cactus». Cette espèce de cactus peut atteindre 7m de haut et domine ainsi le reste de la végétation composée principalement de petits arbustes. Les roseaux et les forêts de mangroves ont transformé les lagunes en oasis luxuriants. Vous pourrez apercevoir des flamants roses Américains recherchant de la nourriture dans les lagunes, donnant ainsi à ce lieu, une touche paradisiaque. La végétation pionnière semble s’être imposée mais quand le volcan Sierra Negra entrera à nouveau en éruption, l’histoire de l’évolution des espèces recommencera de nouveau.
Les bassins de marée forment des pièges naturels et attirent charognards et chasseurs tels que les crabes d’un orange vif, les huîtriers et les hérons. Pendant l’excursion en zodiac le long du littoral découpé, vous pourrez observer des iguanes marins qui attendent patiemment le retour de la marée basse pour manger les herbes des fonds marins et une colonie de pélicans bruns dans les mangroves.

Après-midi : Les ilots Marielas & la baie Elizabeth (Isabela)
Vers midi, nous nous dirigerons vers la baie Elizabeth (2h de navigation). Le déjeuner sera servi pendant la navigation. Une fois arrivés à la baie, vous explorerez en zodiac les ilots Marielas et les forêts de mangroves.
Bien qu’il n’y ait pas de point d’amarrage, la baie Elizabeth permet de découvrir deux sites en un ! L’excursion en zodiac vous permettra d’observer les ilots Marielas situés dans l’embouchure de la baie et d’explorer les mangroves.
Les ilots Marielas représentent un spot idéal pour observer des iguanes marins et des familles de pingouins des Galápagos. Cette espèce de pingouins, la plus rare au monde, est menacée d’extinction (on compte environ 1500 oiseaux peuplant l’archipel, n’espérez pas voir des colonies aussi grandes que celles observées dans les régions Antarctiques). Sur le sommet de la falaise, vous pourrez apercevoir des frégates faisant le guet pour voler le butin de pêche des fous à pattes bleues.
Par la suite, le zodiac se dirigera vers la terre et entrera dans l’estuaire. Pendant que nous explorerons les lagunes et les criques peu profondes, les moteurs du zodiac seront coupés pour profiter au maximum des différents sons offerts par la nature. Les pélicans bruns sont les seuls pélicans au monde pouvant plonger, leur plongeon reste superficiel et beaucoup moins impressionnant et spectaculaire que celui des fous à pattes bleues. Les hérons de lave et les grands hérons bleus préfèrent attendre patiemment sur les berges. Les tortues vertes du pacifique nagent avec grâce autour du zodiac, faisant apparaitre leurs têtes pour respirer (saison d’accouplement : Décembre-Janvier). Vous pourrez aussi croiser des raies aigles ou des requins, à la recherche d’endroits protégés pour mettre bas et abriter leurs petits.
Les plus grandes forêts de mangroves aux Galápagos sont constituées de mangroves rouges, noires et blanches.
Navigation de nuit : Avant le diner, nous continuerons notre route vers le site Espinoza Point situé sur l’ile Fernandina (4heures de navigation environ). Pendant ce temps, nous pourrons rechercher les baleines dans l’océan. Pas de navigation au cours de cette nuit, vous pourrez ainsi profiter d’une nuit relativement calme.
Jour 6
Fernandina & Isabella
Matin : Espinoza Point (Fernandina)
Après le petit déjeuner, vous débarquerez sur la terre ferme et effectuerez une petite randonnée pour atteindre la langue de lave d’Espinoza Point (niveau facile/moyen ; environ 2km). Vous pourrez ensuite profiter d’un snack avant de découvrir le site de snorkeling de la journée.
Espinoza Point est le seul site terrestre sur Fernandina accessible aux visiteurs et l’un des seuls endroits où il est possible d’observer d’étranges excroissances de la sélection naturelle. A titre d’exemple, l’emblématique cormoran aptère (incapable de voler), il vit exclusivement dans la partie ouest de l’archipel et peut être considéré comme le « Saint Graal de l’évolution ». Le cormoran n’a pas besoin de craindre les ennemis terrestres et se laisse approcher de près. Les nouvelles générations perdent petit à petit leur capacité de voler et deviennent d’excellents plongeurs. Avec ses voisins les pingouins des Galápagos, ces deux espèces d’oiseaux sont les plus rares et les plus vulnérables au monde, avec moins de 2000 individus pour chaque espèce. En plus de la faune et de la flore endémiques, vous adorerez les vues spectaculaires dominées par le cône du volcan La Cumbre (le sommet). Le cap étroit où vous marchez est l’extrémité d’une langue de lave qui s’étend jusqu’à la côte et s’est solidifiée au contact de l’eau froide de la mer. Les roches noires ne sont recouvertes que de cactus de champs de lave et de mangroves, mais grouillent de centaines d’iguanes marins semblables à de dragons.

Après-midi : La baie Urbina (Isabela)
Pendant le déjeuner, nous traverserons le canal de Bolivar pour la dernière fois pour retourner vers Isabela. Vous découvrirez l’intéressant site géologique de la baie Urbina lors d’une seconde petite randonnée et vous pourrez également faire du snorkeling.
La baie Urbina vous présentera les plus incroyables formations géologiques de l’ile Isabela. En 1954, une surrection des fonds marins a formé la plaine côtière actuelle. Vers l’intérieur des terres, vous pourrez trouver des restes de la vie marine tels que des arêtes de poissons, des coquillages, des carapaces de homards, des oursins et des coraux. Vous atteindrez ensuite le littoral original et retrouverez les arbustes de Palo Santo, typique des zones arides. Cette plage très vaste est parfaite pour la nidification des iguanes, des tortues marines et des tortues géantes des Galápagos qui descendent les pentes du volcan Alcedo pendant la saison humide. Les iguanes marins et terrestres de la baie Urbina sont les plus gros des Galápagos.

Navigation: Avant le diner, cap vers le nord de l’archipel pour rejoindre l’ile Santiago (10 heures de navigation). Lors de cette navigation, nous passerons 2 fois la ligne équatoriale.
Jour 7
Santiago
Matin : Puerto Egas (Santiago)
Après le petit déjeuner, nous effectuerons une petite randonnée le long du littoral (niveau facile) pour rencontrer les otaries à fourrure et observer les grottes sous-marines. De retour à bord, un snack vous sera servi puis vous pourrez partir à la découverte de la vie marine lors d’une session de snorkeling.
A l’ouest de l’ile Santiago, Puerto Egas aussi appelé la baie James est le site le plus visité de l’ile. Ce site est dominé par la colline Sugarloaf et fut le centre d’une petite exploitation de sel (1960). Son littoral sculpté de basaltes noirs est composé de couches de cendres multicolores. Ses tunnels de lave effondrés, ses arcs naturels, ses grottes et ses cavités forment un paysage incroyable. Dans une grotte située en dessous d’un arc de roche à l’extrémité de la plage, une colonie d’otaries à fourrure des Galápagos se prélasse à l’ombre essayant de s’abriter du soleil équatorial. Contrairement aux otaries des Galápagos, cette petite espèce d'otaries n’apprécie pas du tout la plage, en raison de leur adorable mais isolant pelage. Ce refuge est le meilleur endroit pour voir ses mammifères marins endémiques très chassés. Spécialement à marée basse, Puerto Egas grouille d’une vie très variée. Observez les iguanes marins broutant l’herbe sur le fonds de mer à marée basse, les hérons de nuit et les hérons de lave regardant les bassins de marée se remplir de petits poissons, de poulpes, d’étoiles de mer, d’escargots, d’oursins, de coquillages, d’algues vertes et d’autres en-cas.
Les huitriers bruyants, les tourne-pierres à collier, les pluviers et les courlis cendrés inspectent ces piscines hâtivement. Des centaines de crabes aux pieds agiles semblent encore plus oranges contre les roches couleur charbon.

Après-midi : La plage Espumilla & la crique Buccaneer (Santiago)
Durant le déjeuner, nous naviguerons vers le nord de l’ile pour rejoindre la plage Espumilla (45 minutes de navigation). Après un débarquement mouillé sur la plage, nous suivrons notre guide jusqu’au sommet de la colline (niveau facile, environ 2km). Vous pourrez ensuite monter à bord du zodiac (ou faire kayak de mer) pour longer la côte.
La plage Espumilla est considérée comme l’un des sites les plus importants de nidification des tortues. Les tortues retournent chaque année sur la plage pour enterrer leurs œufs dans le sable des dunes. Environ 2 mois plus tard (approximativement entre Février et Aout), les œufs éclosent. Les plus vulnérables tortues n’atteindront jamais la plage et feront le festin des hérons, frégates, oiseaux moqueurs et crabes. Aux extrémités de la plage, vous trouverez des forets de mangroves et deux petites lagunes. Auparavant, il était possible d’observer des colonies de flamants roses américains et d’oiseaux marins attirés par les substances nutritives des lagunes mais après les différents phénomènes climatiques du Niño, la sédimentation a changé l’environnement des eaux saumâtres et les eaux des lagunes ne contiennent plus de nutriments.
Comme souvent aux Galápagos, les zones aux différentes végétations sont proches les unes des autres, formant ainsi de grandes scènes de contraste.
Après l’ascension de la colline, vous serez récompensés par une vue spectaculaire marquée par les transitions mer, plage, mangroves et foret de Palo Santo.
Près de la crique Buccaneer, vous pourrez explorer les fonds marins lors d’une session de snorkeling.
Navigation: Avant le diner, le catamaran continuera sa route vers le nord de Santiago en direction de l’ilot Daphne Major (4 heures de navigation).
Jour 8
Daphne Major & Santa Cruz
Matin : Daphne Major
Tôt ce matin, nous naviguerons vers l’ilot volcanique de Daphne Major. Ensuite nous serons reconduits au port de Baltra.
Le cône de tuf volcanique de Daphne Major est semblable aux ilots volcaniques dessinés par les enfants. Peut-être, avez-vous déjà pu l’apercevoir depuis le hublot de votre avion en arrivant aux Galápagos. L’accès à l’ile de 120m de haut est limité à cause de sa fragilité et de sa vulnérabilité à l’érosion, il n’est donc pas possible d’y accoster. Pour cette dernière matinée aux Galápagos, nous ferons le tour de Daphne Major en zodiac. Vous pourrez observer des pétrels et d’autres oiseaux marins volant dans les airs. Cet ilot détient un écosystème intact presque semi-fermé, d’où le grand intérêt des scientifiques. Des fous de Nazca, des phaétons à bec rouge, des frégates, des fous a pattes bleues et 8 autres espèces d’oiseaux cohabitent ensemble et se sont reparti des sections du cône en fonction de leurs besoins et des niches écologiques qu’ils occupent.
La caldeira contient deux cratères d’une couleur blanc-plâtre à cause de la présence des fous à pattes bleues, ces oiseaux ont fondé leur aire de reproduction dans cet endroit protégé. Il y a aussi une colonie de lions de mer des Galápagos sur la seule petite plage.
Cet ilot a également été important pour l’étude à long terme des pinsons de Darwin. De ces études, les chercheurs ont conclu que leur population fluctue fortement et que ceux ayant survécu aux années de sècheresse étaient principalement ceux ayant de grands becs, ces résultats soutiennent fortement la théorie de l’évolution et de la sélection naturelle de Darwin.

Après-midi : La plage Bachas (Santa Cruz)
Après l’embarquement à bord du catamaran Nemo I, le check-in, le déjeuner et la description des consignes de sécurité, vous naviguerez vers la plage Bachas, et profiterez ensuite d’une petite promenade le long de la plage de sable de corail blanc. Vous retournerez ensuite à bord pour le diner.
En vous promenant le long du littoral, aveuglés par le sable blanc des deux plages de Las Bachas, vous pourrez apercevoir un grand nombre d’oiseaux marins. Vous serez également tentés de regarder à l’horizon le cône volcanique de l’ilot Daphne. Vous observerez des lions de mer des Galápagos, des iguanes marins, les ailerons de requins et en fonction de la saison des tortues vertes du Pacifique qui viennent pondre leurs œufs sur les plages. Las Bachas sont leurs sites de nidification préférés.
Pour certains, Bachas fait référence à un terrain miné à cause des trous creusés dans le sable des dunes par les tortues pour cacher leurs œufs, pour d’autres le mot Bachas proviendrait d’une prononciation incorrecte du mot anglais « barks » en espagnol, faisant référence à deux navires abandonnés sur la plage durant la seconde guerre mondiale, quand les forces aériennes américaines utilisaient Baltra comme base stratégique pour défendre le canal Panama.
Quand vous tenterez de prendre en photo les crabes d’un orange vif sur les rochers basaltiques de couleur sombre, ils se mettront à jouer à cache-cache avec vous. Lors de votre balade, vous découvrirez une lagune saumâtre dans les dunes, c’est l’habitat de différentes espèces d’oiseaux tels que des canards des Bahamas et des hérons ; des oiseaux marins migrateurs tels que les courlis, fréquentent également cet étang. Dès que le niveau des eaux s’élève et que la lagune devient plus salée, vous pourrez rencontrer des flamants roses américains filtrant inlassablement l’eau pour attraper des crevettes et des algues.
Navigation : Durant le diner, nous lèverons l’ancre cap au sud-ouest pour rejoindre l’ile Isabela. Comptez environ 7h de navigation.
Jour 9
Isabella
Matin : Le canal des requins de récif à longues nageoires (Isabela/Tintoreras)
Avant le petit déjeuner, (vous aurez un petit snack) le zodiac vous amènera aux ilots Tintoreras pour effectuer une petite randonnée guidée suivant le sentier de roches volcaniques. (niveau facile/modéré). Après le petit déjeuner, place à l’exploration des fonds sous-marins pour y découvrir la vie sous-marine.
A l’extérieur du port de Puerto Villamil (Isabela), vous pourrez apercevoir un groupe d’ilots rocheux au large. Ce sont les restes d’une coulée de lave démolie par les vagues.
Un tube de lave effondré forme un canal se remplissant d’eau à marée haute, alors que l’entrée se ferme à marée basse prenant ainsi au piège plusieurs espèces marines telles que les tortues marines, les élégantes raies aigles ou les raies dorées.
Dans les eaux cristallines de ce site unique, vous pourrez également observer des requins de récif à longues nageoires, appelés Tintoreras en espagnol, se reposer de leur chasse nocturne. Cette espèce de requin est assez commune dans l’archipel, et souvent observée sur le fond de mer lors des sessions de snorkeling, mais ici vous pourrez les voir tout en restant au sec et confortablement installés sur les berges.
Contrairement aux plages de Puerto Villamil, le long des roches noires de Tintoreras se trouve une aire de nidification tranquille pour les iguanes marins. Ici, vous pourrez observer les plus grandes sous-espèces d’Isabela, pouvant atteindre jusqu’à 1.5m de long. Ils peuvent se reproduire et prospérer par centaines. Le littoral rocheux attire aussi de nombreux crabes, des hérons de lave et occasionnellement des pingouins des Galápagos. Les lions de mer des Galápagos occupent les plages de sable complétant ainsi le décor digne d’une carte postale des Galápagos.
Après-midi : Le centre d’élevage et de reproduction des tortues géantes, Arnoldo Tupiza (Isabela)
Après le déjeuner, vous aurez un peu de temps libre pour profiter de Puerto Villamil et de ses plages. Par la suite, vous visiterez le centre d’élevage des tortues géantes et les marécages alentour.
Au centre d’élevage d’Arnaldo Tupiza, vous pourrez voir des centaines de tortues géantes de toutes tailles. Les petits sont vulnérables à leur naissance à cause de leur petite taille, difficile d’imaginer les géants qu’ils deviendront ! Ce projet développé en dehors de Puerto Villamil a été créé pour sauvegarder et protéger les populations menacées se trouvant près des volcans du sud de l’ile Isabela.
Au 16eme siècle, on estimait le nombre de tortues géantes à 250.000, en 1970, il en restait seulement 3000.
Malgré les difficultés de ces étranges créatures à se reproduire en captivité, les programmes développés par le centre ont réussi à sauver plusieurs espèces en extinction. En 2015, on dénombre plus de 32000 individus dans tout l’archipel.
N’oubliez pas de visiter le jardin botanique de ce centre. Il attire de nombreux oiseaux chanteurs comme la fauvette masquée, le pinson de Darwin et des gobe-mouches des Galápagos. Vous pourrez aussi admirer les gracieux flamants roses américains en train de filtrer les eaux salées dans les lagunes alentour à la recherche de crevettes et d’algues. Ils sont accompagnés de quelques espèces d’oiseaux aquatiques et de rivage, dont certains migreront vers le Canada et l’Alaska.
Navigation de nuit : Après le diner, nous lèverons l’ancre, cap vers le sud d’Isabela (6h de navigation environ).
Options supplémentaires : Plongée : Ile Tortuga, Cuatro Hermanos ou Roca Viuda (Pour les niveaux avancés).
Jour 10
Floeana
Matin : Cormorant Point (Floreana)
Après le petit déjeuner et un débarquement mouillé à la plage couleur bleue verte de Cormorant Point, nous marcherons jusqu’à la plage poudreuse de sable de corail (niveau facile, environ 1.5 km). En route, vous observerez des flamants roses américains dans les lagunes. Après cette excursion, il est temps de se mettre à l’eau pour une extraordinaire session de snorkeling en eaux profondes autour du site Devil’s Crown (attention, parfois les courants sont assez forts). Si vous n’êtes pas trop snorkeling ou si vous préférez observer les oiseaux aux alentours, vous pourrez explorer le site en zodiac.
La péninsule de Cormorant Point forme l’extrémité nord de Floreana, composée de nombreux petits cônes volcaniques et recouverte d’une forêt sèche tropicale (vous trouverez majoritairement des Palo Santo). Ne vous attendez pas à voir des cormorans aptères à Cormorant Point. Cet espèce unique se trouve à l’ouest des Galápagos sur l’ile Fernandina et Isabela. Cependant, la lagune d’eaux salées est l’un des meilleurs sites aux Galápagos pour observer les colonies de flamants roses américains. Une fois la saison de reproduction terminée et l’assèchement de la lagune, ces oiseaux exotiques se mettent à la recherche de crevettes et d’algues dans d’autres lacs salés.
Sur la plage, vous serez accueillis par une petite colonie de lions de mer des Galápagos. Sur la côte sud de la péninsule, le sable à la même texture que la farine, il est très doux et fera certainement le bonheur de vos pieds. Les poissons perroquets le pulvérisent, les raies adorent ce sable poudreux pour se cacher et les tortues vertes du Pacifique viennent y enterrer leurs œufs la nuit (les premiers mois de l’année). Le lendemain matin, vous pouvez noter leur passage dans les dunes ou peut-être en croiser une rampant vers la mer.
Matin : Devil´s Crown (Floreana)
Les bords du cratère de Devil’s Crown sont régulièrement frappés par les vagues. L’intérieur du mur du cratère est recouvert de formations de corail et est protégé des vagues. Les eaux transparentes de ce site de snorkeling en eaux profondes vous donneront la sensation de voler dans un aquarium tropical géant. Vous nagerez au milieu de milliers de poissons tropicaux aux couleurs intenses tels que le poisson chirurgien, le poisson ange et d’autres espèces. Sur les fonds marins, vous pourrez distinguer des requins de récif en train de se reposer et différentes espèces de raies et d’étoiles de mer. Une tortue verte du Pacifique ou un lion de mer des Galápagos pourrait nager avec vous, ne soyez pas effrayés si vous croisez le chemin de requins marteaux halicornes. Le dramatique décor de ce site offre un espace de vie pour de nombreux oiseaux marins tels que des goélands de lave, des fous à pattes bleues et des fous de Nazca, des pélicans bruns et des phaétons à bec rouge. C’est également le site de nidification des frégates, vous pourrez observer tous ces oiseaux si vous choisissez l’excursion en zodiac.

Après-midi : La baie de la Poste - Post Office Bay (Floreana)
Envoyez vos cartes postales dans un baril historique depuis la baie de la Poste ou Post Office Bay, située au nord de l’ile Floreana (débarquement mouillé). Vous pourrez ensuite prendre du temps pour vous reposer et vous relaxer.
Apportez vos cartes postales non timbrées et postez les dans le baril particulier de ce site historique. Le baril présent immortalise le service de mail improvisé entre les baleiniers britanniques du 16eme siècle et les braconniers. Retournant sur leurs bateaux, ils ramenaient les lettres pour les remettre à leurs destinataires. Finalement cette boite à lettres a entrainé la fin de l’industrie britannique de la pêche aux baleines dans cette région (Moby Dick), car cela a permis à la frégate USS Essex américaine de localiser et de détourner facilement les baleiniers britanniques durant la guerre anglo-américaine (1812-1815).

Navigation: Vers minuit, vous naviguerez vers l’est pour rejoindre l’ile Española (5 heures de navigation).
Options supplémentaires : Plongée : choix entre 9 sites de plongée (Pour tous les niveaux).
Jour 11
Espanola
Matin : Suarez Point (Española)
Avant le petit déjeuner, (vous aurez un petit snack), vous débarquerez au site Suarez Point. Pendant la randonnée guidée (niveau modéré, 4km, environ 2 heures de marche), votre passage réveillera les colonies d’oiseaux marins situées sur le sommet de la falaise (quelques passages sont assez raides). De retour à bord du catamaran, vous déjeunerez et naviguerez environ 1h avant d’atteindre la baie Gardner et ses eaux couleur bleu turquoise. Ce site est parfait pour une petite session de snorkeling.
Les immenses vagues de l’océan frappent les falaises basaltiques du sud de Suarez Point et forment un spectaculaire trou souffleur éjectant dans les airs l’eau qui s’y engouffre, parfois jusqu'à 25 mètres de hauteur (tout dépend de la marée et de la force des vagues). Prenez un temps pour méditer dans le silence en admirant les paysages spectaculaires afin de les graver à tout jamais dans votre mémoire.
Les albatros s’agitent dans les airs, ils viennent à Española seulement pendant la saison des amours pour s’y reproduire et élever leur poussin (mars à décembre). Cet oiseau marin spectaculaire est l’unique albatros tropical au monde (une espèce menacée d’extinction). Bien qu’il y ait quelques individus errants sur l’ile de la Plata (proche de la côte Equatorienne), ils ne se reproduisent que sur l’ile Española, vous pourrez observer leurs parades nuptiales synchronisées composées de fléchissements, de sifflements et parfois même d’une représentation stylisée de combat d’épée avec leurs becs (spécialement en Octobre).
Suarez Point est également un site de nidification des fous à pattes bleues et de Nazca, des mouettes à queue-de-pie et des phaétons à bec rouge. Vous observerez des fous à pattes bleues nichant au milieu du chemin.
Durant la seconde partie de l’année, la nourriture abonde, c’est l’occasion de contempler des parades nuptiales amusantes, d’être présent lors des saisons de reproduction et de nidification et d’observer l’éclosion des œufs et les premières tentatives de vol des poussins.
Vous vous rendrez compte de l’évolution des espèces en regardant les iguanes marins de l’ile Española au corps couleur rouge brillant et aux extrémités (pattes et crêtes) turquoises au début de la saison de reproduction (débutant pendant les périodes de noël), les lézards de lave d’Española, les plus larges des 7 espèces endémiques présentes dans les iles et les oiseaux moqueurs endémiques aux comportements carnivores.
Après-midi : La baie Gardner (Española)
Après le déjeuner et un débarquement mouillé (pieds nus) sur la large plage de sable, vous pourrez vous promener en compagnie d’une colonie de lions de mer (niveau facile) ou profiter d’un moment de relaxation ou encore jouer dans les vagues avec les lions de mer.
Plongez dans les eaux turquoises de la baie Gardner et admirez les poissons de récif aux mille couleurs, passez à côté d’une tortue verte du Pacifique et retrouvez-vous au milieu du terrain de jeu des lions de mer.
La plage au sable de corail d’un blanc frappant est un site important de nidification des tortues vertes du Pacifique. Mais sans aucun doute, l’attraction principale de ce site est la colonie de lions de mer des Galápagos. Les femelles restent toute l’année près de la pépinière, allaitant leurs petits jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 3 ans, même si les petits apprennent à pêcher dès l’âge de 5 mois. Pendant la saison des amours, la colonie est plus peuplée. Les célibataires les plus forts et les mâles les plus âgés quittent leur base isolée pour venir conquérir les femelles et défendre leur territoire sur les 1300m de plage. Les femelles enceinte choisissent le meilleur endroit pour mettre bat et s’accoupleront de nouveau avec leur partenaire au cours du mois.
Navigation de nuit : Après le diner, nous naviguerons environ 5 heures, cap vers le nord et jetterons l’ancre juste avant minuit dans le port de la baie de l’Academy, Puerto Ayora où vous pourrez passer une nuit plutôt calme.
Jour 12
Santa Cruz / Baltra

Matin : Station scientifique de Charles Darwin (Santa Cruz)
Après le petit déjeuner, il est temps de dire au revoir au capitaine et à son équipage avant de quitter le catamaran. Vous embarquerez à bord des zodiacs pour rejoindre le port de Puerto Ayora où vous visitez la station scientifique Charles Darwin avant de vous diriger vers l’aéroport de Baltra pour votre vol retour.Bien que la majorité des visiteurs vienne aux Galápagos pour observer et apprécier ses trésors naturels, il est aussi intéressant de comprendre et de voir comment la protection et la conservation des iles de l’archipel sont coordonnées.
La station scientifique de Charles Darwin et les bureaux du Parc National des Galápagos partagent les mêmes enceintes à l’extrémité de la ville de Puerto Ayora. Ici, des recherches scientifiques et la gestion de la conservation de l’archipel y sont menées. Le complexe est composé de centres d’interprétation et d’information sur le parc national et la réserve marine des Galápagos. Cette visite en vaut la peine.
Votre visite sera marquée par la découverte du centre d’élevage des tortues géantes des Galápagos et la rencontre avec ces géantes. La plupart des adultes sont habituées à la présence humaine, étant d’anciens animaux de compagnie.
Ce centre a accueilli la célèbre tortue géante nommée ‘Lonesome George’, il s’agissait du dernier individu connu de l’espèce Pinta. Cette tortue est décédée en Juin 2012 et n’a malheureusement pas réussi à se reproduire pour assurer la survie de son espèce.

Matin : Transfert à l’aéroport de Baltra
Assistés par votre guide naturaliste et quelques membres de l’équipage, vous franchirez le canal d’Itabaca pour rejoindre l’ile de Baltra où vous attend le shuttle bus pour vous rendre à l’aéroport. Votre guide vous assistera jusqu’au check-in dans le hall des départs.

Dates de départ

Ref.DatesPrix TTCChambre indiv.AccompagnateurPlaces disponibles
DA751Du 16 avril 2018
au 27 avril 2018
5 690 €-Maxime ALIAGA
Voir sa fiche
Disponible

Ce prix comprend

  • L'accueil à l'aéroport à votre arrivée par notre partenaire local
  • L'hébergement en chambre double et cabine double avec lits superposés
  • La pension complète
  • 11 nuits: Cabine double en Pension complète
  • Bateau exclusif Objectif Nature en cabine avec air conditionné équipée d'une salle d'eau avec douche et eau chaude et toilettes privées, serviette de douche
  • Toutes les visites, activités et excursions mentionnées au programme
  • Les services d'un guide naturaliste pendant la croisière
  • Les services d'un accompagnateur Objectif Nature
  • Tous les transferts mentionnés au programme
  • Masque, tubas et palmes seront fournis à bord
  • Le carnet de voyage

Ce prix ne comprend pas

  • Le vol international régulier en classe économique Paris / Guayaquil / Paris : nous consulter
  • Les vols intérieurs en classe économique Guayaquil/Baltra/Guayaquil
  • Les boissons et dépenses à caractère personnel
  • Le supplément sur une base de 10/11 participants au circuit  : + 300 euros/personne
  • Les pourboires au(x) guide(s), chauffeur(s), porteurs tout au long du circuit : ~50 $ / personne pour tout le séjour pour le guide naturaliste / 70 $ / personne pour tout le séjour pour l'équipage du bateau
  • Les serviettes de plage, la combinaison courte
  • Les repas non mentionnés au programme
  • Les droits d'entrée aux Parc Nationaux des Galapagos : 100 $ / personne, à régler sur place, sous réserve
  • La carte de transit 20 $ / personne à régler sur place, sous réserve
  • L'excédent du poids des bagages (au delà de 20 kg / personne maximum) pour le vol international et les vols pour les Galapagos : 1.5$ le kg supplémentaire
  • La location de matériel photographique et d'observation
  • Les frais de port de votre carnet de voyage
  • Les pré/post acheminement au départ de Province : nous consulter
  • L'assurance Multirisques - voir conditions et tarifs sur le bulletin d'inscription
  • L'assurance Complémentaire CB- voir conditions et tarifs sur le bulletin d'inscription

Les hébergements de ce voyage *

* donné à titre indicatif sous réserve de disponibilité le jour de la réservation

| Nemo I

Bateau
Un authentique catamaran à voile, cabines stables, avec salle de bain privée, pont extérieur spacieux, doté d'une grande terrasse avec vue panoramique. Kayaks et matériel de plongée en apnée à disposition.Cabine 1 – 2 : Doubles Matrimoniales : Dimensions : 2.80 x 1.90, Lit : 1.90 x 1.30, Toilettes : 1.50 x 0.80. Cabine 3 – 4 : Twin : Dimensions : 2.80 x 1.90, Lit bas : 1.90 x 1.30, Lit Haut : 1.85 x 0.87, Toilettes : 1.40 x 0.83. Cabine 5 – 6 : Twin : Dimensions : 2.80 x 1.90, Lit bas : 1.90 x 1.30, Lit haut : 1.85 x 0.95, Toilettes : 1.50 x 0.83. Cabine 7 : Twin : Dimensions : 2.90 x 1.90, Lit bas : 1.90 x 0.90, Lit Haut : 1.90 x 0.80, Toilettes : 1.90 x 0.85.

Galapagos

L’archipel des Galapagos est situé dans le Pacifique, à environ 1000 km des côtes de l’Equateur. Vieux de 3 millions d’années, il est constitué d’une vingtaine d’îles volcaniques et de nombreux îlots, qui n’ont jamais été en contact avec le continent. Les paysages, sauvages et désertiques, se composent de plateaux rocheux, de champs de lave, et de falaises. La flore, souvent rare et clairsemée, est surtout représentée par les cactus géants et le sésuvium. En altitude, où les pluies et les brumes sont abondantes, s’est développée une végétation luxuriante, où les scalésias côtoient les mousses épiphytes. C’est en 1835, lors de son périple sur le Beagle, que le jeune naturaliste Charles Darwin découvre la faune extraordinaire des îles Galapagos. Ici, le temps semble s’être arrêté. Iguanes marins, tortues géantes et surtout pinsons, permettent à Darwin d’affiner sa théorie de l’évolution par la sélection naturelle et la pression du milieu. En 1859, il publie son fameux livre « L’origine des espèces ». Depuis 1959, les îles Galapagos sont classées « Parc National ». En 1978, l’archipel est déclaré « Patrimoine de l’Humanité » par l’UNESCO.

À la découverte d'un monde sauvage...

Frégate

Fregata

(Frigatebird en anglais)

Genovesa. Bahia Darwin. Grande frégate. Mâle en parade.  Fregata minor ridgwayi.

Les frégates, de la famille des frégatidés, sont des oiseaux de mer légers, de taille moyenne à grande (de 70 à 115 cm). Cette famille, constituée d’un unique genre : Fregata, se rencontre sur les océans tropicaux et subtropicaux.

Ces oiseaux ont de très longues ailes effilées, une queue fourchue, et un bec long et crochu. De plumage noir sur la tête et le corps, la femelle est blanche sur la poitrine, tandis que le mâle possède une poche membraneuse orange à rouge, appelé sac gulaire. Les oisillons et les juvéniles présentent beaucoup plus de blanc : tête, cou et poitrine. Le bec, le cercle orbital et les pattes des immatures sont bleu clair.

Bons planeurs, le rapport envergure des ailes / poids du corps important leur permet de voler très longtemps sans se fatiguer. Leur plumage n’est en revanche pas imperméable, et par conséquent ils ne peuvent ni nager ni plonger. Pour se nourrir, la frégate utilise donc ses compétences en vol. Elle pêche en rasant les flots, et en saisissant sa proie (poisson, plancton, méduse, tortue) avec son bec à la surface de l’eau, en le piquant verticalement. Les frégates chapardent aussi beaucoup la nourriture attrapée par d’autres oiseaux en les harcelant.

Pendant la parade nuptiale (avril sur les Galápagos), le mâle gonfle exagérément sa poche rouge, semblable à un ballon (elle peut rester gonflée plus de 20 minutes) et parade avec la tête rejetée vers l’arrière et les ailes étendues. Il lui arrive aussi de rester tranquillement posé sur un buisson, regardant la femelle qui vole au-dessus de sa tête. Il agite alors sa tête d’un côté à l’autre, bat des ailes et chante.

Deux espèces de frégates nichent aux Galápagos : la Frégate superbe (Fregata magnificens) et la Frégate du Pacifique (Fregata minor).

Informations pratiques : Equateur

Décalage horaire

Eté :- 7 heures

Hiver :- 6 heures

Devises

Dollar Américain

Taux de change : 1 euro ≈ 1.1 dollar, à la date du 15/07/2015

Santé

Vaccins conseillés: DTP, hépatites, typhoïde.
Pour plus d’informations, consultez votre médecin traitant.

Climat

De mai à novembre: saison sèche plutôt ensoleillée

De décembre à avril :Saison des pluies

Ambassade

Ambassade d’Equateur

34, Avenue de Messine

75008 Paris

Tel : 01.45.61.10.21

Passeport

Le voyageur doit être en possession d’un passeport dont la validité est de plus de 6 mois après la date de sortie.
Le visa n’est pas nécessaire pour un séjour touristique d’une durée égale ou inférieure à 90 jours.

Informations pratiques : Iles Galapagos

Décalage horaire

– 8 heures en été

– 7 heures en hiver

 

Devises

Dollar Américain

Taux de change : 1 euro ≈ 1.1 dollar, à la date du 15/07/2015.

Santé

Vous n'avez pas besoin de vaccins spécifiques pour aller aux Îles Galápagos, ni de traitement antipaludéen. Il y a parfois quelques moustiques sur certaines îles aussi prévoyez éventuellement une lotion anti-moustiques à glisser dans votre sac à dos quand vous débarquez pour éviter les petits désagréments. Par contre, si vous prolongez votre voyage sur le continent équatorien, nous vous conseillons toutefois d'être à jour dans les vaccins « types » du voyageur comme la DT Polio, Hépatite A et B. Le vaccin de la fièvre jaune et un traitement anti paludéen sont fortement recommandés pour tout séjour en Amazonie.

Climat

 

Les îles Galápagos offrent un climat sec et tempéré durant toute l’année. Le climat n’est pas typiquement tropical, mais plutôt sec et variable, marqué par deux saisons clairement distinctes : de janvier à mai, une saison chaude (23 à 30°C) avec quelques averses, et, de juin à septembre, une saison froide (19 à 20°C) assez sèche.

Ambassade

Ambassade d’Equateur

34, Avenue de Messine

75008 Paris.

Tel : 01.45.61.10.21

Passeport

Passeport valable 6 mois après la date du retour.
Pas de visa necessaire.
Avant d'enregistrer vos bagages, se rendre au guichet Ingala (Instituto Nacional Galápagos) pour obtenir la carte de transit, qui coûte 20 US$ à ce jour, et passer un premier contrôle des bagages (interdiction de transporter des produits frais, des graines ou tout animal).
Une fois aux Galápagos, vous devrez vous acquitter d'un droit d'entrée (100 US$), à régler en liquide uniquement.

Situations photographiques

Nos conseils photo

Le boîtier

Nous privilégions deux boîtiers afin d’éviter de changer l’objectif pour les risques de poussière sur le capteur.

Carte mémoire

Nous vous conseillons de partir avec plusieurs cartes mémoires de 2 à 36 Go (il vaut mieux 3 cartes de 4 Go plutôt qu’une seule carte de 16 Go ; en effet, en cas de panne de la carte, vous ne serez pas démuni) ; pour un enregistrement de vos images en JPEG FINE + Taille d’image maximum, vous pourrez ainsi réaliser 600/800 clichés sur une carte de 2 Go dans la perspective de tirage en labo équivalent au format A3 ; l’utilisation du format RAW limite grandement le nombre de photos sur une carte ; dans ce cas, prévoir un disque dur externe et / ou un ordinateur puissant.

Les Objectifs

Les boîtiers avec un petit capteur offrent un multiplicateur situé autour de 1.5, nous pouvons maintenant obtenir un grand téléobjectif à partir d’un 300 mm qui devient un 450 mm. Pour les boîtiers « plein format » la focale reste inchangée.

Afin d’avoir l’amplitude la plus large, du grand angle au super télé, de nombreuses combinaisons sont aujourd’hui possibles.

Prévoir un petit zoom de type grand angle comme un 18 X 35 mm, 1 zoom de type 70 X 200 mm ou plus grand comme un 120 x 300 mm avec un multiplicateur ou bien encore un zoom du genre 80 x 400 mm ou 100 x 400 mm et pour les expérimentés un 500 mm.

Des boîtiers Canon et Nikon, des objectifs et des zooms Canon, Nikon, Sigma et Tamron peuvent être loués chez Objectif Nature ; cliquez sur l’onglet correspondant pour trouver le bulletin de réservation et les tarifs.

L’énergie

– Dès que possible rechargez vos batteries, de manière à avoir toujours vos batteries et accus pleins.
– 2 accus par boîtiers
– 1 prise pour allume cigare – (unique ou multiple)
– 1 adaptateur universel pour brancher les accus et piles dans les lodges et hôtels
– Pinces crocodiles pour brancher sur les cosses des batteries des véhicules (pour circuit et séjour en camp de brousse)
– Un inverseur qui transforme le 12 Volts en 220 Volts (fourni sur certains voyages)

Matériel d’observation

Il est indispensable de partir avec une paire de jumelles de type Leica ou Steiner (à acheter dans la boutique du Club Objectif Nature ou à louer)

Accessoires divers

– Sac de riz  (à poser sur la carrosserie du véhicule pour la stabilité)
– Monopode et / ou trépied (selon la destination)
– Flash (selon la destination)
– Bombe à air et accessoires comme le film écran protecteur … etc

Une contrainte !

Le poids de votre bagage « photographique » qui est en cabine vous oblige à être vigilant au contenu de votre sac ;
Le sac à dos est en règle générale, le meilleur compromis pour voyager ; certains fabricants en proposent même, avec des roulettes !

Unique en Europe !
LOCATION DE MATÉRIEL
PHOTO & OBSERVATION